Comment anticiper la situation pour vos solutions d’équipement et d’emballage ?

La crise économique, ses effets sur les solutions d’équipement et d’emballage

Les crises se multiplient (sanitaire, énergétique, pénurie sur les matières premières…) et impactent toute l’économie. Comment anticiper la situation pour vos solutions d’équipement et d’emballage ? Les clés de compréhension et opportunités à venir.

L’économie française, quasi à l’arrêt depuis 2 ans, s’apprêtait à repartir en 2022 mais le contre-coup de la pandémie se fait toujours sentir et la guerre en Ukraine freine la relance. Les crises se multiplient (sanitaire, énergétique, économique…) et tous les secteurs d’activités sont désormais impactés(1). En réaction à la pénurie de matières premières et la crise de l’énergie, les hausses de prix semblent se généraliser. On vous donne les clés de compréhension de la situation afin d’anticiper les risques et déceler des opportunités pour votre boutique.

Pour l’instant, il est difficile de mesurer l’impact des crises sur le commerce de bouche et d’anticiper la vitesse de reprise. Mais, le contexte de pénurie mondiale en matières premières, les coûts de transport et la crise énergétique, compliqué par les tensions politiques en Europe de l’Est, accentue les tensions sur les prix et les approvisionnements. Plusieurs raisons liées ou non à la crise du Covid-19 expliquent ces hausses prévisibles.

La crise énergétique et le contexte géopolitique viennent perturber la reprise

Avec la reprise, et le contexte de la guerre en Ukraine n’arrange rien, le prix des matières premières s’est envolé. Gaz, pétrole, charbon… La flambée des prix des énergies fossiles n’affecte pas que l’Europe(2). Partout dans le monde, en Chine et aux Etats-Unis en particulier, la pénurie de matières premières perturbe la reprise de la production industrielle. De quoi aggraver les tensions économiques actuelles en Europe.

L’Europe au cœur des contradictions internationales
Les pays européens doivent faire face à un accroissement massif et brutal de la demande extérieure en provenance de la Chine et des Etats-Unis. Ces pays, du fait de l’impact post-Covid, exercent une pression sans précédent sur les échanges, voici pourquoi :

  • D’un côté, la Chine subit de plein fouet une baisse de productivité liée à la pénurie des matières premières, associée à une situation sanitaire non stabilisée (récents confinements localisés) et des fermetures d’usines, de centrales de charbon, de papeteries spécialisés pour tenir l’objectif 2030 de réduction des émissions de gaz à effet de serre
  • De l’autre, les Etats-Unis font face à une croissance très forte de la demande (+40% de produits livrés en e-commerce) qu’ils cherchent à satisfaire en Europe. Ainsi, les américains, en panne de pâte à papier, viennent s’approvisionner en Europe qui devient victime par ricochet d’une pénurie d’emballages papiers.

L’impact logistique : désorganisation des transports
C’est inéluctable, cette situation mondiale inédite (déséquilibre offre/demande et pénurie de matières premières), risque d’avoir un impact considérable sur notre économie. Depuis 2021, elle a d’ores et déjà des effets délétères sur le plan de la logistique et des approvisionnements : les ports, totalement saturés ont d’énormes difficultés à faire face aux volumes d’échanges accrus. En 6 mois le prix d’un container est passé de 400€ à 4000€ en moyenne, soit un coût d’importation 10 fois supérieur ! 

L’accélération à la hausse de l’inflation
L’inflation à la hausse – l’Insee prévoit un accélération de 3% d’ici à juin 2022(3) – impacte de nombreux secteurs économiques : +20% sur le prix du bois (papier, emballage), +47% sur le coton et +43% sur la laine (secteur de l’habillement)…

La hausse des matières premières et de l’énergie
Dans les mois à venir des ajustements multisectoriels sont à prévoir y compris dans le commerce de détail… Même s’il est encore trop tôt pour en mesurer tous les impacts tarifaires, la flambée des prix de l’énergie et les matières premières a déjà un impact réel pour les entreprises. Parmi elles, les usines de production sont en première ligne :

  • l’augmentation du prix du bois liée à la pénurie et à la désorganisation des transports se répercute à hauteur de 30% sur le prix du papier et des emballages ;
  • la hausse de l’aluminium se répercute sur l’emballage, celle des composants électroniques et de l’acier sur les robots (matériel de cuisine, équipement informatique, enseignes lumineuses) ;
  • l’augmentation du prix du carburant impacte les coûts et les délais de livraisons, et celle de l’énergie, toute la chaîne de production…

Dans ce tableau chiffré, on constate notamment les répercussions sur les indices servant de base de calcul des tarifs du papier (+30%), du plastique (+60%), des transports import (+140%) et du PVC (+14%) en 2021 et 2022 :

Commerces de détail, comment faire face à cette situation économique inédite ?

Avec le Plan France Relance –100 milliards d’euros injectés par le Gouvernement dans l’économie afin de redresser l’économie française – la feuille de route pour la refondation écologique, industrielle et sociale du pays est claire. Et le commerce de proximité n’est pas en reste avec le programme Action cœur de ville lancé dès 2018.. Élaboré en concertation avec les élus et les acteurs économiques des territoires, le plan Action cœur de ville vise à faciliter et à soutenir le travail des collectivités locales, à inciter les acteurs du logement et de l’urbanisme à réinvestir les centres-villes, à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités en cœur de ville afin d’améliorer les conditions de vie dans les villes moyennes. Plus de 5 milliards d’euros investit sur 5 ans.

Acheter et consommer mieux : plus local, plus responsable …jusqu’aux emballages et équipements.
« Prévoir, c’est déjà agir pour ne pas subir ». Adopter des modes de production et de consommation plus locaux et plus responsables fait partie de votre ADN en tant que commerçant de proximité alimentaire. Pour aller plus loin, il est essentiel de produire localement et de manière durable nos emballages…c’est une question autant de sécurité sanitaire que de souveraineté nationale(5). Indispensable dans le contexte de la crise ukrainienne qui bouleverse le schéma énergétique mondial.

A ce propos, la relocalisation de l’industrie est l’un des fers de lance du plan de relance : l’idée étant de favoriser l’économie européenne et nationale. Produire localement et de manière durable nos emballages…c’est une question autant de sécurité sanitaire que de souveraineté nationale(5). Indispensable dans le contexte de la crise ukrainienne qui bouleverse le schéma énergétique mondial.

(1) – La Tribune. 11 janvier 2022. La pénurie de matières premières va-t-elle accélérer la relocalisation des achats des entreprises ?
(23) – L’Usine Nouvelle. 28 janvier 2022. Les matières premières tributaires de la crise énergétique et de l’Ukraine
(3) – Le Monde. 8 février 2022. L’Insee prévoit une accélération de l’inflation, qui atteindrait de 3 % à 3,5 % d’ici à juin 2022
(4) -Gourvernement. 3 septembre 2019. Les trois priorités de France Relance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.